Qualité de vie durant la pandémie de COVID-19

Eurofound’s unique e-survey, Living, working and COVID-19, provides a snapshot of the impact of the pandemic on people’s lives, with the aim of helping policymakers to bring about an equal recovery from the crisis. Three rounds of the e-survey have been carried out to date.

  • Round 1: Launched on 9 April 2020 when most Member States were in their first lockdown
  • Round 2: July 2020 when economies and societies were gradually reopening
  • Round 3: March 2021, almost a year on, as countries were still dealing with various levels of lockdown to curb the spread of new strains of the virus, while vaccination programmes were rolled out.

The data cover a range of topics including life satisfaction, happiness, optimism and resilience, health, support and (mental) well-being. Compare the data for each round and explore by country, gender and age.

Principales conclusions

  • Le bien-être mental a atteint son niveau le plus bas pour toutes les tranches d’âge depuis le début de la pandémie il y a plus d’un an. Cet effet est particulièrement marqué chez les jeunes et les personnes qui ont perdu leur emploi.   

  • Les inégalités existantes se creusent en raison des incidences disproportionnées de la pandémie sur les groupes vulnérables. Les conclusions montrent que les difficultés financières augmentent de manière significative parmi les personnes se trouvant déjà dans une situation précaire.

  • Outre les maladies et les décès, la COVID-19 a eu des effets néfastes sur la santé mentale des citoyens, qui sont plus nombreux à redouter la maladie, les difficultés économiques et l’incertitude quant aux incidences réelles de la crise. Les décideurs politiques devront réfléchir à la manière dont les restrictions prolongées visant à réduire la propagation de la COVID-19 ont accru les sentiments de solitude, de dépression et de tension. L’octroi d’un soutien ciblé pour faire face aux conséquences sur la santé mentale doit être un élément clé des mesures actuelles.

  • Pour éviter que les personnes les plus durement touchées par les conséquences de la crise ne voient leur situation s’aggraver, les décideurs politiques devront adopter une approche globale de l’octroi de l’aide. L’incapacité à prévenir l’augmentation continue des inégalités parmi les citoyens et entre les États membres risque de saper encore davantage la confiance des Européens dans leurs institutions et de susciter un mécontentement politique.    

  • Il est intéressant de noter que de nombreux Européens ont une vision plus positive de leur situation financière. Dans sept États membres, le pessimisme au sujet de l’avenir a diminué par rapport à l’été 2020. Dans l’ensemble, la précarité de l’emploi est également plus faible qu’au début de la pandémie, bien qu’elle soit plus élevée qu’en juillet 2020. 

Background and data collection

  • Fieldwork : Round 1: 9 April–1 May 2020;Round 2: 22 June–27 July 2020; Round 3: 15 February–30 March 2021
  • Sample size : Round 1: 86,457 (63,354 complete responses for EU27); Round 2: 31,732 (24,123 complete responses for EU27); Round 3: 62,518 (46,800 complete responses for EU27)
  • Target population: People aged 18 and over
  • Spatial coverage of the data visualisation: EU27
  • Data collection mode: Online
  • Respondent recruitment: Snowballing and advertisements on social media
  • Publisher: Eurofound
  • Copyright: Copyright policy
  • Working paper: Living, working and COVID-19: Methodological Annex to Round 1
  • Working paper: Living, working and COVID-19: Methodological Annex to Round 2 
Suggested citation

Eurofound (2020), Living, working and COVID-19 dataset, Dublin, http://eurofound.link/covid19data

Comments, feedback, questions? Let us know!


Compte tenu du retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne le 31 janvier 2020, il convient de noter que les données publiées sur le site web d’Eurofound peuvent inclure les 28 États membres de l’UE, étant donné que le Royaume-Uni était inclus dans les recherches antérieures. Cette situation sera progressivement modifiée afin de refléter la composition actuelle de l’UE, qui comprend 27 États membres.