Quality of public services during COVID-19

Eurofound’s unique e-survey, Living, working and COVID-19, provides a snapshot of the impact of the pandemic on people’s lives, with the aim of helping policymakers to bring about an equal recovery from the crisis. Two rounds of the e-survey have been carried out to date, allowing for comparison between the first round launched on 9 April, when most Member States were in lockdown, and the second round in July, when society and economies were slowly re-opening. The data cover a range of topics including fairness of support measures, the experience of online schooling and education, online healthcare and unmet healthcare needs, and access to online public services. Compare the data for each round and explore by country, gender and age.

Principales conclusions

  • Les plus hauts niveaux de confiance institutionnelle signalés concernent les systèmes de santé , par rapport aux autres domaines tels que les médias, les gouvernements nationaux et l’UE. Dans le même temps, ce sont les travailleurs du secteur de la santé qui déclarent le plus fréquemment se sentir épuisés sur le plan émotionnel , ce qui confirme la forte exposition des travailleurs de la santé à des situations difficiles et émotionnellement exigeantes pendant la pandémie.
  • Les résultats de l’enquête montrent que la pandémie risque de creuser encore les inégalités entre les groupes socio-économiques et entre les pays. Ces disparités croissantes peuvent également avoir un impact sur la stabilité de l’UE et soulignent la nécessité de mettre pleinement en œuvre le socle européen des droits sociaux et de communiquer clairement ces mesures aux citoyens de l’UE.

Background and data collection

Suggested citation

Eurofound (2020), Living, working and COVID-19 dataset, Dublin, http://eurofound.link/covid19data

Comments, feedback, questions? Let us know!


Compte tenu du retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne le 31 janvier 2020, il convient de noter que les données publiées sur le site web d’Eurofound peuvent inclure les 28 États membres de l’UE, étant donné que le Royaume-Uni était inclus dans les recherches antérieures. Cette situation sera progressivement modifiée afin de refléter la composition actuelle de l’UE, qui comprend 27 États membres.