Working conditions and sustainable work

«Business not as usual»: comment les entreprises de l’UE se sont adaptées à la pandémie de COVID-19

Report
Publié
9 Décembre 2021
pdf
Formats and languages
Executive summary in 22 languages
Télécharger

Principales conclusions

  • En raison de la pandémie, près d’un cinquième des entreprises de l’UE ont connu des pertes d’emplois. Près de 40 % des entreprises de l’UE ont dû réduire le temps de travail de leurs employés et cette mesure a concerné la majorité des travailleurs dans près d’un quart (23 %) des entreprises.
Read more
  • En raison de la pandémie, près d’un cinquième des entreprises de l’UE ont connu des pertes d’emplois. Près de 40 % des entreprises de l’UE ont dû réduire le temps de travail de leurs employés et cette mesure a concerné la majorité des travailleurs dans près d’un quart (23 %) des entreprises.
  • En 2020, près de la moitié des entreprises de l’UE ont dû stopper leurs activités au moins partiellement en raison de la COVID-19. Les fournisseurs de services financiers et autres, les sociétés de transport et le secteur de l’hôtellerie-restauration ont été les plus durement touchés par les effets des confinements successifs décidés dans le cadre des mesures de santé publique.
  • En 2020, plus d’un tiers des entreprises de l’UE ont modifié leur activité principale en réaction à la pandémie de COVID-19. De nombreuses entreprises sont passées à la production d’équipements de protection, de respirateurs, de dispositifs de désinfection et d’autres appareils, dont le besoin était urgent.
  • Les organisations peuvent tirer des enseignements clairs de la crise. Les entreprises qui ont investi dans leur capital humain et qui ont associé leur personnel aux prises de décision sont celles qui s’en sont le mieux sorties; ces entreprises fortement engagées dans cette voie sont aussi proportionnellement plus nombreuses à disposer d’un plan de gestion des crises, à avoir modifié leurs activités de base et à avoir recruté du personnel supplémentaire en 2020. Le fait d’avoir une gestion tournée vers l’avenir s’est également avéré déterminant, de même que le fait d’entretenir un bon climat de travail, d’appliquer une stratégie efficace de communication avec le personnel et les clients et de fournir au personnel des équipements permettant une organisation flexible du temps de travail.
  • Les défis physiques et émotionnels, durant la crise de la COVID-19, ont été différents pour les travailleurs qui ont poursuivi leur activité sur site et pour les travailleurs à domicile. Les deux catégories de travailleurs ont mentionné une fatigue liée à la pandémie et une faible motivation, mais les télétravailleurs ont en outre mentionné la conception ergonomique médiocre des espaces de travail à distance, les difficultés liées à la scolarisation des enfants à la maison et la frustration de ne pas pouvoir changer d’environnement, tandis que les travailleurs en présentiel ont plutôt mentionné la crainte d’une contamination et le changement radical des pratiques sur le lieu de travail.
Read less

Résumé

Ce rapport vise à aider les entreprises européennes à gérer les défis posés par la pandémie de COVID-19. Il se concentre sur les pratiques et les caractéristiques du lieu de travail qui ont aidé des entreprises, dans toute l’UE, à développer une résilience opérationnelle tout en assurant la sécurRead more

Ce rapport vise à aider les entreprises européennes à gérer les défis posés par la pandémie de COVID-19. Il se concentre sur les pratiques et les caractéristiques du lieu de travail qui ont aidé des entreprises, dans toute l’UE, à développer une résilience opérationnelle tout en assurant la sécurité de leurs employés et de leurs clients.

Le rapport examine comment les entreprises de l’UE ont réagi dans un premier temps au choc externe provoqué par l’apparition de la pandémie et comment elles ont ensuite adapté leurs lieux de travail. Il examine également l’incidence de la pandémie sur la santé et le bien-être des travailleurs, ainsi que la manière dont la pandémie de COVID-19 et les perturbations qui en ont découlé ont affecté les activités des entreprises et l’organisation du travail.

Read less

Formats and languages

  • Rapport

    Nombre de pages: 
    80
    Nº de référence: 
    EF21033
    ISBN: 
    978-92-897-2224-7
    Nº de catalogue: 
    TJ-05-21-333-EN-N
    DOI: 
    10.2806/98958
    Catalogue info

    «Business not as usual»: comment les entreprises de l’UE se sont adaptées à la pandémie de COVID-19

    Formats

    Citer cette publication: 

    Eurofound (2021), Business not as usual: How EU companies adapted to the COVID-19 pandemic, Publications Office of the European Union, Luxembourg.

  • Executive summary

    Nº de référence: 
    EF21033EN1
    Catalogue info

    «Business not as usual»: comment les entreprises de l’UE se sont adaptées à la pandémie de COVID-19

    Auteur(s): 
    Eurofound

    Disponible au téléchargement en 22 langues

    Télécharger
  • Tables and graphs

    This report contains the following list of tables and figures.

    List of tables

    Table 1: Distribution of Eurofound case studies
    Table 2: Reduction in working time due to COVID-19, by establishment characteristics
    Table 3: Average establishment performance levels by establishment characteristics, indexed mean, standard errors and % change in indexed mean
    Table 4: Findings on telework-related aspects (%)
    Table 5: Establishment performance and workplace well-being by work characteristics and management style, mean and standard errors

    List of figures

    Figure 1: Change in number of employees by sector, 2019 and 2020 (%)
    Figure 2: Change in number of employees by establishment type, 2019 and 2020 (%)
    Figure 3: Reduction in working time due to COVID-19, by sector (%)
    Figure 4: Proportion of establishments reporting profit/loss, 2019 and 2020 (%)
    Figure 5: Proportion of establishments reporting increases/decreases in production volume, 2019 and 2020 (%)
    Figure 6: Complete or partial suspension of business (%)
    Figure 7: Complete or partial suspension of business activity by sector (%)
    Figure 8: Change in employment by degree of business suspension (%)
    Figure 9: Profit outlook by business suspensions (%)
    Figure 10: Production/service volume developments by business suspensions (%)
    Figure 11: Change in business activities by sector and disruption (%)
    Figure 12: Change in knowledge and skills needs due to COVID-19, EU27 (%)
    Figure 13: Establishments with substantial or moderate change in knowledge and skills needs due to COVID-19, by establishment type, EU27 (%)
    Figure 14: Motivation by types of change in establishments (%)
    Figure 15: Change in establishments’ physical infrastructure due to COVID-19 (%)
    Figure 16: Change in establishments’ physical infrastructure due to COVID-19 by sector (%)
    Figure 17: Organisational changes due to COVID-19 by sector (%)
    Figure 18: Telework by proportion of employees and time, 2019 and 2020 (%)
    Figure 19: Telework by establishment size, 2019 and 2020 (%)
    Figure 20: Provisions for telework made by employer (%)
    Figure 21: Extent to which each element of the management approach has become more important because of the pandemic (%)
    Figure 22: Problem solving and work autonomy, 2019 and 2020 (%)
    Figure 23: Job complexity and work autonomy, indexed values (mean = 100), 2019 and 2020
    Figure 24: Discretionary behaviour, 2019 and 2020 (%)
    Figure 25: Use of internal communication channels, 2019 and 2020 (%)
    Figure 26: Business continuity plan or contingency plan previously in place by various variables (% and standard errors)
    Figure 27: Psychosocial risks in EU27 establishments in 2019 (% of managers reporting)
    Figure 28: Measures to record working time by employee representation (ER) (%)
    Figure 29: Employee motivation by employee representation (ER) (%)
    Figure 30: Direct employee participation (%)

Il est possible que des recherches effectuées avant le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne le 31 janvier 2020 et publiées après cette date incluent des données relatives aux 28 États membres de l’UE. À compter de cette date, les recherches ne porteront, sauf indication contraire, que sur les 27 États membres de l’UE (UE-28 moins le Royaume-Uni)

Part of the series

  • European Company Survey 2019

    Eurofound’s European Company Survey (ECS) maps and analyses company policies and practices which can have an impact on smart, sustainable and inclusive growth, as well as the development of social dialogue in companies. This series consists of outputs from the ECS 2019, the fourth edition of the survey. The survey was first carried out in 2004–2005 as the European Survey on Working Time and Work-Life Balance. 

Useful? Interesting? Tell us what you think. Hide comments

Ajouter un commentaire