Employment and labour markets

Reprise après la COVID-19: l’évolution de la structure de l’emploi dans l’UE

Report
Publié
20 Octobre 2022
pdf
Formats and languages
Executive summary
Télécharger

Principales conclusions

  • Le choc de la COVID-19 sur les marchés du travail en 2020 a été bref et intense, mais la reprise a été rapide, soutenue par des interventions politiques et un soutien public important aux niveaux national et de l’UE. Dans l’ensemble, les niveaux d’emploi dans l’UE ont retrouvé leur niveau d’avant la crise en l’espace de deux ans, alors que près de huit ans avaient été nécessaires après la crise financière mondiale.
Read more
  • Le choc de la COVID-19 sur les marchés du travail en 2020 a été bref et intense, mais la reprise a été rapide, soutenue par des interventions politiques et un soutien public important aux niveaux national et de l’UE. Dans l’ensemble, les niveaux d’emploi dans l’UE ont retrouvé leur niveau d’avant la crise en l’espace de deux ans, alors que près de huit ans avaient été nécessaires après la crise financière mondiale.
  • La reprise à la suite de la crise de la COVID-19 a été très inégale d’un secteur à l’autre. Alors que l’emploi dans les secteurs de l’hébergement et de la restauration, du commerce de gros et de détail ainsi que des transports a enregistré une perte cumulée de 1,4 million de travailleurs entre 2019 et 2021, le secteur de l’information et des communications a gagné 1 million d’emplois au cours de la même période.
  • Si la pandémie a accéléré certaines tendances structurelles préexistantes telles que la numérisation, elle a également laissé des cicatrices durables sur l’emploi dans les secteurs des services en personne, qui ont été durement touchés par les restrictions de distanciation sociale. De plus en plus, pour la première fois en l’espace d’une génération, ce sont les pénuries de main-d’œuvre plutôt que le chômage – l’offre de main-d’œuvre plutôt que la demande – qui apparaissent comme une préoccupation majeure pour les décideurs politiques.
  • Bien que les pertes d’emplois pendant la pandémie aient principalement touché les emplois faiblement rémunérés, la reprise des niveaux d’emploi en 2021 a été portée par la croissance des emplois et des professions bien rémunérés. Au cours de la période 2019-2021, l’augmentation de l’emploi bien rémunéré a été plus importante chez les femmes que chez les hommes dans l’EU-27, tandis que, dans le même temps, les pertes d’emploi ont été les plus critiques pour les femmes occupant des emplois faiblement rémunérés.
  • L’augmentation du télétravail restera probablement le principal héritage de la crise de la COVID-19, le travail à distance continuant de croître en 2021 dans presque tous les États membres de l’UE, même après la hausse spectaculaire enregistrée au début de la pandémie. La crise a également favorisé la croissance de l’emploi dans les secteurs et professions où le télétravail est plus réalisable: entre 2019 et 2021, la profession qui a connu la croissance la plus rapide, et celle qui affichait la part la plus élevée de télétravail en 2021, a été celle de professionnel des technologies de l’information et de la communication (TIC).
Read less

Résumé

Les marchés du travail européens se sont fortement redressés après la COVID-19. À la fin de 2021, soit à peine plus de 18 mois après le début de la pandémie, les taux d’emploi dans l’UE avaient presque retrouvé leurs niveaux d’avant la crise. Le présent rapport résume l’évolution du marché du traRead more

Les marchés du travail européens se sont fortement redressés après la COVID-19. À la fin de 2021, soit à peine plus de 18 mois après le début de la pandémie, les taux d’emploi dans l’UE avaient presque retrouvé leurs niveaux d’avant la crise. Le présent rapport résume l’évolution du marché du travail en 2020 et 2021 à l’aide de données trimestrielles issues de l’enquête sur les forces de travail de l’UE. Il adopte un point de vue structurel, en mettant l’accent sur les données au niveau des secteurs et des professions, ainsi que sur les principales variables démographiques: le genre et l’âge. Même si les niveaux d’emploi dans les États membres de l’UE retrouvent leurs niveaux d’avant la crise, la composition de l’emploi aura considérablement changé. La pandémie de COVID-19 a accéléré certaines tendances antérieures – la revalorisation professionnelle avec une augmentation des emplois de meilleure qualité et mieux rémunérés et le recours au télétravail – d’une manière qui est susceptible de laisser une marque permanente sur la structure de l’emploi dans l’UE.

Read less

Formats and languages

  • Rapport

    Nombre de pages: 
    46
    Nº de référence: 
    EF22022
    ISBN: 
    978-92-897-2286-5
    Nº de catalogue: 
    TJ-09-22-521-EN-N
    DOI: 
    10.2806/321685
    Catalogue info

    Reprise après la COVID-19: l’évolution de la structure de l’emploi dans l’UE

    Formats

    Citer cette publication: 

    Eurofound (2022), Recovery from COVID-19: The changing structure of employment in the EU, Publications Office of the European Union, Luxembourg.

  • Executive summary

    Nº de référence: 
    EF22022EN1
    Catalogue info

    Recovery from COVID-19: The changing structure of employment in the EU

    Auteur(s): 
    Eurofound

    Disponible en téléchargement en 1 langue

    Télécharger
  • Tables and graphs

    The report contains the following lists of tables and figures

    List of tables

    • Table 1: Job vacancy rates, by sector, EU27, 2021 (%)
    • Table 2: Year-on-year changes in employment levels and actual weekly hours worked, 2019–2021, EU27
    • Table 3: Year-on-year changes in employment levels and weekly hours worked, by gender and age, 2020–2021, EU27
    • Table 4: Year-on-year changes in employment levels and weekly hours worked for the 15–24 age group, by gender, Q4 2020–Q4 2021, EU27
    • Table 5: Year-on-year changes in employment by gender and sector, Q4 2019–Q4 2021, EU27 (%)
    • Table 6: Year-on-year changes in average number of actual weekly working hours, by age, gender and sector, Q4 2020–Q4 2021, EU27 (hours)
    • Table 7: Main broad occupational trends in employment and hours year on year, Q4 2019–Q4 2020, EU27
    • Table 8: Top three jobs with biggest employment gains and losses, Q4 2019–Q4 2021, EU27

    List of figures

    • Figure 1: Actual and trend estimates of employment levels among workers aged 15 and older, 2019–2020, EU27 (millions)
    • Figure 2: People employed but not working, EU27 (percentage point difference from pre-COVID-19 baseline – same quarter in 2019)
    • Figure 3: People employed but not working, by sector, Q4 2019–Q4 2021, showing peak incidence in Q2 2020, EU27 (%)
    • Figure 4: Year-on-year changes in unemployment levels, by age, 2020–2021, EU27 (percentage points)
    • Figure 5: Labour market slack, 2019–2020, EU27 (% of the extended labour force)
    • Figure 6: Labour market slack, by country, Q4 2021, EU27 (percentage of the extended labour force)
    • Figure 7: The components of labour market slack, by age and gender, Q4 2021 (percentage of the extended labour force)
    • Figure 8: Transitions in labour market status, EU27, Q3 2021–Q4 2021 (million people)
    • Figure 9: Net flows between employment and inactivity, by country and gender, Q3 2021–Q4 2021, EU27 (thousands)
    • Figure 10: Employment shifts by job–wage quintile comparing the financial crisis (2008–2010) and the pandemic (Q4 2019–Q4 2021), EU27 (millions)
    • Figure 11: Employment shifts by job–wage quintile, Q4 2019–Q4 2021, EU27 (millions)
    • Figure 12: Employment shifts by job–wage quintile, by gender, Q4 2019–Q4 2021, EU27 (millions)
    • Figure 13: Employment shifts, by job–wage quintile and broad sector, Q2 2019–Q4 2020, EU27 (millions)
    • Figure 14: Employees working from home, by country, 2019–2021, EU27 (%)
    • Figure 15: Employees working from home, by occupation, 2019–2021, EU27 (%)
    • Figure 16: Change in employment, by occupation and teleworking incidence, Q4 2019–Q4 2021, EU27 (%)
    • Figure 17: Employees working from home, by sector, 2019–2021, EU27 (%)
    • Figure 18: Employees working from home, by gender, EU27
    • Figure 19: Employees working from home, by gender and country, 2021, EU27 (%)
    • Figure 20: Employees in teleworkable jobs, by gender and country, 2020, EU27 (%)
    • Figure 21: Employees working from home, by age, 2016–2021, EU27 (%)

Il est possible que des recherches effectuées avant le retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne le 31 janvier 2020 et publiées après cette date incluent des données relatives aux 28 États membres de l’UE. À compter de cette date, les recherches ne porteront, sauf indication contraire, que sur les 27 États membres de l’UE (UE-28 moins le Royaume-Uni)

Part of the series

  • COVID-19

    Eurofound’s work on COVID-19 examines the far-reaching socioeconomic implications of the pandemic across Europe as they continue to impact living and working conditions. A key element of the research is the e-survey, launched in April 2020, with five rounds completed at different stages during 2020, 2021 and 2022. This is complemented by the inclusion of research into the ongoing effects of the pandemic in much of Eurofound’s other areas of work.

Useful? Interesting? Tell us what you think. Hide comments

Ajouter un commentaire