NEET

25 June 2018

La réduction du taux de chômage des jeunes et l’intégration effective du plus grand nombre d’entre eux au monde du travail figurent parmi les priorités politiques de l’UE. La crise économique a entraîné un chômage élevé parmi les jeunes et, partant, un désengagement de ces derniers. Forts de ce constat, des chercheurs et des responsables publics ont recherché de nouveaux moyens de surveiller et d’analyser la prévalence de la vulnérabilité et du désengagement des jeunes sur le marché du travail. 

Le terme NEET est utilisé pour décrire les jeunes qui ne travaillent pas et ne suivent pas d’études ni de formation

Depuis 2010, ce concept est largement utilisé comme indicateur pour éclairer les politiques relatives à l’employabilité, à l’éducation, à la formation et à l’inclusion sociale des jeunes dans les 28 États membres de l’UE. 

Les NEET ont été spécifiquement mentionnés pour la première fois dans les discussions politiques européennes lors de l’adoption de l’initiative phare «Jeunesse en mouvement» de la stratégie «Europe 2020». Initialement, la catégorie d’âge couverte par le terme NEET était constituée des 15-24 ans, avant d’être élargie aux 15-29 ans. Le concept est désormais solidement ancré dans le discours politique au niveau de l’UE. Actuellement, les NEET représentent 14,2 % de la population âgée de 15 à 29 ans. 

En avril 2013, la proposition de la Commission européenne au Conseil de l’Union européenne visant à mettre en œuvre l’initiative «Garantie pour la jeunesse» dans l’ensemble des États membres a été adoptée. La diminution du nombre de NEET est un objectif stratégique explicite de l’initiative «Garantie pour la jeunesse». Cette initiative vise à garantir que tous les jeunes âgés de 15 à 24 ans se voient proposer un emploi de qualité, une formation continue, un apprentissage ou un stage dans les quatre mois suivant la perte de leur emploi ou leur sortie de l’enseignement formel. La mise en œuvre de l’initiative «Garantie pour la jeunesse» dans l’ensemble des États membres, au travers de l’initiative pour l’emploi des jeunes, a contribué à améliorer la situation sur le terrain et à réduire ainsi le nombre de NEET. 

Plus récemment, le 7 décembre 2016, la Commission européenne a lancé l’initiative «Investir dans la jeunesse de l’Europe», en proposant d’intensifier les efforts visant à soutenir les jeunes. S’appuyant sur les résultats positifs de l’initiative «Garantie pour la jeunesse» obtenus jusqu’à présent, la Commission entend renforcer l’enveloppe financière disponible en faveur de l’initiative pour l’emploi des jeunes et la prolonger jusqu’en 2020 afin d’améliorer l’accessibilité de la garantie pour la jeunesse. 

Études d’Eurofound

Grâce à la mise en œuvre de l’initiative «Garantie pour la jeunesse», le nombre de NEET âgés de 15 à 29 ans a légèrement diminué, passant d’environ 14 millions au plus fort de la crise à 12,5 millions en 2016 (soit 14,2 %). D’après des estimations d’Eurofound, les pertes économiques liées à ce phénomène en Europe restent toutefois significatives, et se chiffrent à quelque 142 milliards d’euros par an (2015) sous forme d’allocations, de manque à gagner et de pertes fiscales. Ce phénomène a des répercussions significatives sur le développement socio-économique de l’UE. 

Principales contributions

À ce jour, Eurofound a été l’initiatrice de nombreuses études sur les NEET (voir publications ci-après) et a:

  • réalisé la première analyse comparative européenne sur les NEET;
  • expliqué qui sont les NEET;
  • estimé les pertes économiques liées aux NEET;
  • analysé les conséquences sociales pour les NEET;
  • évalué les facteurs déterminant le risque d’entrer dans la catégorie des NEET;
  • étudié l’efficacité des mesures de réinsertion des NEET;
  • suivi la mise en œuvre de l’initiative «Garantie pour la jeunesse». 

Diversité des NEET

Dans le cadre de cette étude, Eurofound a cherché à décrypter l’hétérogénéité de la population des NEET. La toute dernière étude sur la diversité des NEET suggère une nouvelle catégorisation en sept sous-groupes afin de mieux comprendre la composition de cette catégorie de jeunes. L’objectif est d’aider les responsables politiques à comprendre qui sont les NEET et à concevoir des mesures de soutien appropriées pour répondre à un large éventail de besoins. Chacun de ces sous-groupes est composé d’un ensemble de jeunes vulnérables et non vulnérables qui n’accumulent pas de capital humain par les voies officielles, que ce soit volontairement ou non.

Autres études

Outre l’étude susmentionnée, Eurofound a analysé ces dernières années (voir publications ci-après):

  • les caractéristiques et les valeurs de l’entrepreneuriat des jeunes;
  • les moyens d’éveiller l’intérêt du «maillon manquant», c’est-à-dire les jeunes du secondaire qui ne suivent pas une formation supérieure;
  • l’inclusion sociale des jeunes; 
  • les transitions des jeunes sur le marché du travail;
  • la progression de l’emploi temporaire chez les jeunes et l’accès à la protection sociale;
  • les conditions de travail des nouveaux arrivants sur le marché du travail;
  • les dernières mesures politiques adoptées en faveur des NEET.

Voir la liste de publications ci-après.

Gros plan sur: explorer la diversité des NEET​

4 juillet 2016 – À la suite du rapport «Les NEET– jeunes sans emploi, éducation ou formation» publié en 2012 par Eurofound, ce rapport explore la diversité des NEET et propose une ventilation de cette population en sept sous-groupes sur la base des données issues de l’enquête sur les forces de travail de l’UE de 2013. Cette ventilation en sous-groupes permet de mieux analyser la manière dont les politiques, le climat social et l’amélioration lente mais progressive du marché du travail ont eu une incidence sur la population des NEET de l’UE-28. Elle aide à cerner les mesures qui peuvent être prises pour remédier à des problèmes tels que le taux de chômage de longue durée (égal à 22 % chez les NEET âgés de 15 à 24 ans). Les 28 profils nationaux sur la diversité des NEET sont également disponibles et fournissent un aperçu de la situation des NEET dans chaque État membre. Ils examinent l’évolution du chômage des jeunes et du nombre de NEET, les compositions de la population des NEET et leur risque d’exclusion sociale.

Explorer la diversité des NEET

Ongoing work

  • Policy brief on underemployment, long-term unemployment and in-work poverty 

Highlights (8)

Tout (57)

Publications (24)

Articles (2)

News (20)

Events (11)