European Working Conditions Survey 1996

Publication series
Published between
3 Mars 1998 - 29 Septembre 2000
Includes: 8 publications and 0 working papers

Eurofound’s European Working Conditions Survey (EWCS) paints a wide-ranging picture of Europe at work across countries, occupations, sectors and age groups. This series consists of findings from the EWCS 1996, the second edition of the survey. The survey was first carried out in 1990.

  • Publications

    • Report
      29 Septembre 2000

      The second European survey on working conditions is a questionnaire-based survey, involving face-to-face interviews conducted outside the workplace. The questionnaire covers all aspects of working conditions: physical environment, workplace design, working hours, work organisation, social relationships at the workplace and highlights how stress and musculo-skeletal disorders are among the rising occupational hazards in the EU. The survey underlines a need for a more holistic and multidisciplinary approach to tackle health and safety issues in Europe. Above all, it clearly indicates that health issues must be central to an organisation's structure and development.

    • Report
      23 Mars 2000

      This publication focuses on the impact of employment status on workers' health. It presents and analyses data on the 15 Member States of the European Union, collected from the Foundation's Second European Survey on Working Conditions, Eurostat, and OECD. It also offers recommendations on how to carry out further research into the relationship between health and different types of employment.

    • Report summary
      8 Décembre 1999

      The second European survey on working conditions took place in January 1996 and collated the views of the 15,800 workers from all over Europe. Its findings highlight how pollution, noise, stress and musculo-skeletal disorders are among the rising occupational hazards in the EU. The survey underlines a need for a more holistic and multidisciplinary approach to tackle health and safety issues in Europe. Above all it clearly indicates that health issues must be central to the organisation's structure and development.

    • Report
      17 Février 1999

      Precarious employment not only covers employees with fixed term and temporary contracts (and some categories of self-employed workers) but also workers with low incomes and/or short working hours. This publication describes the extent, consequences and reasons for precarious employment in order to provide policy makers with the quantified information they need.

    • Report summary
      16 Mars 1998

      This summary is based on an analysis of findings of the second European survey on working conditions conducted in 1996. The survey findings show that stress and musculo-skeletal disorders are the main health risks at work and highlights the need for a holistic and multi-disciplinary approach to the prevention of occupational risks in Europe.

    • Report summary
      16 Mars 1998

      This document summarises the findings of the second European survey on working conditions with regard to gender differences in the workplace. With these reports the Foundation hopes to provide policy makers with a better understanding of the problems to overcome in order to promote gender sensitive workplaces.

    • Report summary
      3 Mars 1998

      AU TRAVAIL DANS L’UNION EUROPÉENNE La présente brochure résume les conclusions de plusieurs enquêtes statistiques sur les conditions de travail entreprises à un niveau européen par la Fondation européenne pour l’amélioration des conditions de vie et de travail au niveau national par plusieurs Etats membres Les résultats prouvent que : s Le travail devient de plus en plus intense dans tous les Etats membres : en général, les travailleurs travaillent sont soumis à des rythmes plus intenses et des délais plus serrés. s L’autonomie au travail est en augmentation, mais cette augmentation n’est pas suffisante pour compenser l’intensification du travail. Ceci veut dire que de plus en plus de travailleurs sont confrontés à des situations de travail et soumis à une forte pression. s Les emplois peuvent être divisés en 4 catégories : • les emplois passifs, qui se distinguent par des exigences limitées (faible intensité de travail) et peu de contrôle sur l’environnement de travail (peu d’influence sur les cadences et l’organisation du travail). Ce sont en général des “cols-bleus” non qualifiés qui assurent ces tâches ; • les emplois à faible charge de travail, qui se caractérisent par des exigences faibles et un contrôle élevé sur l’environnement de travail (influence sur les cadences et l’organisation du travail). Les travailleurs des services administratifs et du tertiaire sont les plus nombreux dans cette catégorie ; • les emplois actifs, qui se caractérisent par des exigences élevées (intensité du travail élevée) et un contrôle élevé sur l’environnement de travail. Les “cols-blancs” et les cadres sont plus importants dans cette catégorie ; • les emplois à charge de travail élevée, qui se caractérisent par des exigences élevées et un faible contrôle. Les travailleurs “cols-bleus” qualifiés sont les plus nombreux dans cette catégorie. s Les emplois à pression élevée qui ont la plus grande chance de provoquer un stress professionnel se trouvent surtout : • chez les travailleurs manuels qualifiés ; • dans le secteur des transports, la restauration et la métallurgie ; • chez les jeunes travailleurs ; • en proportion égale chez les hommes et les femmes (en 1991, la proportion de travailleurs dans les emplois à charge de travail élevée était plus élevée chez les hommes que chez les femmes). s Les emplois à charge de travail élevée, c’est-à-dire des emplois caractérisés par des intensités élevées et une faible autonomie, augmentent le nombre de problèmes de santé chez les travailleurs (stress, épuisement). Plus de 28 % des travailleurs parlent de stress et 20 % d’épuisement. s Les profils décrits ci-dessus confirment dans une large mesure la division tayloriste du travail en Europe. FONDATION EUROPÉENNE pour l’amélioration des conditions de vie et de travail Les contraintes de temps et d’autonomie au travail représentent deux grandes dimensions du contenu du travail. Les t

Useful? Interesting? Tell us what you think. Hide comments

Ajouter un commentaire