Enquêtes sur les entreprises en Europe

L’enquête sur les entreprises en Europe (ECS) a été réalisée régulièrement depuis sa création en 2004-2005 en tant qu’enquête sur le temps de travail et l’équilibre vie-travail dans les entreprises européennes (ESWT). La deuxième enquête, sous le nouveau titre d’enquête sur les entreprises en Europe, a été réalisée en 2009, la troisième en 2013 et la quatrième en 2019 en collaboration avec l’agence sœur d’Eurofound, le Cedefop.

Objectifs de l’enquête

Les principaux objectifs de l’enquête sont les suivants:

  • cartographier, évaluer et quantifier les informations sur les politiques et les pratiques des entreprises en Europe de manière harmonisée;
  • analyser les relations entre les pratiques des entreprises et leur incidence ainsi qu’examiner les pratiques du point de vue des structures au niveau de l’entreprise, en se concentrant en particulier sur le dialogue social;
  • suivre les tendances;
  • contribuer à la stratégie pour l’Europe en cartographiant et en comprenant les politiques et les pratiques des entreprises sur lesquelles l’Europe peut bâtir une économie au service des citoyens, qui préserve les valeurs fondamentales de l’UE (telles que l’importance d’un dialogue efficace) et qui est adaptée à l’ère numérique.

Comment l’enquête est-elle réalisée?

L’enquête ECS est une enquête basée sur un questionnaire menée auprès d’un échantillon représentatif d’entreprises comptant au moins 10 salariés. Les entretiens ont lieu avec le responsable des ressources humaines de l’établissement et, si possible, avec un représentant du personnel.

Objet de l’enquête

La première édition de l’enquête couvrait des questions relatives à l’aménagement du temps de travail et à équilibre vie-travail au niveau de l’entreprise. La deuxième édition s’est penchée sur les différentes formes de flexibilité, notamment la flexibilité du temps de travail, la flexibilité contractuelle, la rémunération variable et la participation financière, ainsi que sur les mesures d’accompagnement en matière de ressources humaines, et sur la nature et la qualité du dialogue social sur le lieu de travail. La troisième édition était axée sur l’organisation du lieu de travail, l’innovation sur le lieu de travail, la participation des travailleurs et le dialogue social sur les lieux de travail européens. Ces thèmes ont été repris dans la quatrième édition qui inclut également des questions sur l’utilisation des compétences, les stratégies en matière de compétences et la numérisation.

Portée de l’enquête

Les pays suivants sont couverts par les différentes éditions de l’enquête:

  • suivi de l’enquête ECS 2020 sur la COVID-19: 28 pays, dont les États membres de l’UE et le Royaume-Uni. En novembre 2020, les membres du personnel d’encadrement interrogés dans le cadre de l’enquête ECS 2019 qui avaient accepté d’être recontactés ont reçu un questionnaire de suivi en ligne visant à appréhender l’incidence de la COVID-19 sur les pratiques sur le lieu de travail.
  • ECS 2019 : 28 pays, dont les États membres de l’UE et le Royaume-Uni.
  • ESC 2013 : 32 pays, dont les États membres de l’UE, la Croatie, la Macédoine du Nord, l’Islande, le Monténégro et la Turquie.
  • ECS 2009 : 30 pays, dont les États membres de l’UE, la Croatie, la Macédoine du Nord et la Turquie.
  • ECS (ESWT) 2004-2005 : 21 pays, dont les États membres de l’UE, Chypre, la Tchéquie, la Hongrie, la Lettonie, la Pologne et la Slovénie.