Salaire minimal

27 Juin 2022

Image of young female worker in a café

Le terme «salaire minimal» fait référence à diverses restrictions réglementaires concernant le montant minimal que l’employeur doit payer au travailleur. Le salaire minimal légal est régi par des droits et législations officiRead more

Le terme «salaire minimal» fait référence à diverses restrictions réglementaires concernant le montant minimal que l’employeur doit payer au travailleur. Le salaire minimal légal est régi par des droits et législations officiels. Les montants minimaux acceptés d’un commun accord sont stipulés dans les conventions collectives établies entre les organisations syndicales et les employeurs.

Read less

Mises à jour récentes

Minimum wages pilot project

Following a request from the European Parliament and decision from the European Commission, Eurofound is carrying out a...

How to ensure adequate minimum wages in an age of inflation

Minimum wages have risen significantly in 2022, as the EU Member States leave behind the cautious mood of the pandemic...

Contexte à l’échelle de l’Union européenne

Top

Minimum wages infographic
Infographie

La plupart des États membres de l’Union européenne ont instauré un salaire minimal national, bien que son niveau, ses mécanismes d’ajustement et sa couverture varient. L’Autriche, le Danemark, la Finlande, l’Italie et la Suède ont défini des salaires minimaux dans le cadre de conventions collectives, tandis que Chypre applique des taux statutaires pour différentes activités professionnelles.

Les institutions de l’Union ont proclamé conjointement le socle européen des droits sociaux en novembre 2017, témoignant ainsi l’engagement de l’Union en faveur de salaires équitables pour les travailleurs. Il s’agit notamment de garantir aux travailleurs des salaires adéquats pour leur permettre d’avoir un niveau de vie décent (pour eux et leur famille) et de permettre aux travailleurs jeunes et peu qualifiés de continuer à trouver des emplois, tout en rendant le travail financièrement attrayant.

La nouvelle Commission européenne, entrée en fonction en décembre 2019, a réitéré cet engagement en mettant à l’ordre du jour une initiative de réforme en vue d’un salaire minimal à l’échelle de l’Union européenne. La vision de la Commission en faveur d’une Europe sociale forte prépare la voie à un plan d’action pour la mise en œuvre du socle social. Le 28 octobre 2020, la Commission a présenté une proposition de directive de l’UE relative à des salaires minimaux adéquats, à l’issue de deux cycles de consultations avec les partenaires sociaux en février et juin. L’objectif est que, d’ici à 2024, tous les travailleurs de l’Union gagnent un salaire juste et adéquat, quel que soit leur lieu de résidence.

Les travaux d’Eurofound sur les salaires minimaux s’inscrivent dans la mise en œuvre de la priorité de la Commission pour la période 2019-2024, qui vise une économie au service des personnes.

Read less

Recherche

Top

Eurofound fournit régulièrement des informations actualisées sur les salaires dans l’Union, y compris une étude annuelle sur la façon dont les taux de salaire minimal se sont développés dans l’ensemble de l’Union (ainsi qu’en Norvège et au Royaume-Uni), en examinant la manière dont lesRead more

Eurofound fournit régulièrement des informations actualisées sur les salaires dans l’Union, y compris une étude annuelle sur la façon dont les taux de salaire minimal se sont développés dans l’ensemble de l’Union (ainsi qu’en Norvège et au Royaume-Uni), en examinant la manière dont les gouvernements nationaux et les partenaires sociaux s’engagent dans la fixation de nouveaux taux. Il examine également la notion de salaire décent, qui vise à garantir aux travailleurs et à leurs familles un niveau décent de vie et de participation sociale en réponse à l’insuffisance des revenus de nombreux ménages qui travaillent et qui dépendent des taux légaux de salaire minimal existants.

Évolution des salaires

L’examen annuel des salaires minimaux pour 2021 résume la manière dont les taux de salaire minimal ont été fixés en 2020, année marquée par la pandémie de COVID-19. Il passe en revue les difficultés rencontrées par les décideurs nationaux et leur réaction face aux répercussions économiques et sociales de la pandémie au moment de fixer les salaires minimaux. Il explique dans quelle mesure il a été fait référence aux salaires minimaux dans les mesures d’aide liées à la pandémie de COVID-19. Il évoque les progrès accomplis dans le cadre de l’initiative de l’UE concernant les salaires minimaux adéquats et recense les réactions des partenaires sociaux et des décideurs nationaux au niveau de l’UE.

Dans une étude précédente sur les salaires en Europe au XXIe siècle Eurofound a examiné les implications d’un scénario hypothétique d’un salaire minimal coordonné au niveau de l’Union et fixé à 60 % du salaire médian national.

Répercussions de la COVID-19 sur les bas salaires

La COVID-19 est susceptible d’avoir des répercussions sur le débat en cours relatif au salaire minimal, étant donné que de nombreux travailleurs fournissant des services essentiels pendant la pandémie se trouvent au bas de l’échelle des salaires, comme les travailleurs du commerce de détail, des chaînes d’approvisionnement alimentaire ou des services de soins. D’autres travailleurs à bas salaires, comme les travailleurs du secteur de l’hébergement et de l’alimentation, ou encore des services de loisirs et de divertissement, ont été les premiers touchés par le chômage. Compte tenu de la hausse du chômage, il sera important de voir comment les salaires minimaux peuvent contribuer aux mesures combinées que les gouvernements et les partenaires sociaux appliquent actuellement pour amortir les répercussions économiques et sociales. L’enquête électronique d’Eurofound « Vivre, travailler et COVID-19» montre que près de la moitié des ménages peinent déjà à joindre les deux bouts. Les salaires minimaux pourraient jouer un rôle politique dans la stabilisation des revenus.

Salaire minimum et salaire minimum vital

La plupart des pays de l’UE ont instauré un salaire minimal légal. Un concept apparenté mais distinct est celui d’un salaire minimum vital, qui est un salaire conçu pour garantir un niveau de vie élémentaire mais acceptable à celui qui le perçoit (et, dans certains cas, aux personnes à la charge du ménage). Le taux de salaire minimum vital repose sur une estimation détaillée et régulièrement actualisée du coût des biens et services de base nécessaires à un tel niveau de vie, et vise en partie à refléter l’insuffisance des salaires minimaux légaux en vigueur à cette fin. Les campagnes sur le salaire minimum vital sont généralement volontaires et reposent sur des coalitions de groupes d’intérêts, de syndicats et d’employeurs qui collaborent. Ces campagnes peuvent jouer un rôle de sensibilisation (Irlande) ainsi qu’un rôle d’accréditation (Royaume-Uni), dans le cadre duquel les organisations sont officiellement accréditées en tant qu’employeurs à salaire minimum vital. Conformément aux dispositions salariales équitables énoncées dans le socle des droits sociaux, la recherche d’Eurofound vise à fournir aux décideurs politiques un guide pratique sur la notion de salaire minimum vital.

Projet pilote sur l’évolution du salaire minimal

À la demande du Parlement européen et de la Commission, Eurofound réalisera un projet pilote sur l’évolution du salaire minimal dans l’Union de 2021 à 2023. Pour plus d’informations, voir la section «Travaux en cours» ci-dessous.

Read less

Key outputs over the years

Show more (12)

Principaux enseignements

Top

· Les femmes sont surreprésentées parmi les personnes percevant un salaire minimal dans presque tous les États membres, quelle que soit la manière dont ceux-ci sont définis.

Read more

· Les femmes sont surreprésentées parmi les personnes percevant un salaire minimal dans presque tous les États membres, quelle que soit la manière dont ceux-ci sont définis.

· Un travailleur sur 10 dans l’Union gagnait approximativement le salaire minimal (± 10 %) en 2017.

· En 2019, de nombreux pays de l’Union ont examiné la possibilité d’une nouvelle augmentation substantielle des salaires minimaux au-delà de 2020, en partie par rapport à un objectif relatif, et en partie en termes absolus.

· Les salaires minimaux légaux sont devenus plus équitables par rapport aux salaires des autres travailleurs depuis le début du millénaire (si l’on compare le salaire minimal légal au salaire médian de l’ensemble des travailleurs).

· Malgré la tendance à la hausse, les salaires minimaux dans la majorité des pays restent inférieurs à 60 %, voire 50 %, des salaires médians. Cela est particulièrement vrai dans les États membres d’Europe centrale et orientale, dont les niveaux relatifs étaient très faibles au début du millénaire, et dont les réglementations sur le salaire minimal fixent encore des objectifs d’environ 50 %, voire moins.

· Dans l’ensemble, 7 travailleurs sur 10 percevant le salaire minimal font état au minimum de certaines difficultés à joindre les deux bouts, contre moins de 5 sur 10 parmi les autres travailleurs. Toutefois, ces chiffres varient considérablement d’un pays à l’autre. À titre d’exemple, moins de 10 % des travailleurs percevant le salaire minimal font état de difficultés ou de grandes difficultés au Danemark, en Finlande, en Allemagne et en Suède, contre 50 % à 60 % en Bulgarie, en Croatie et à Chypre, et 80 % en Grèce.

· Dans toute l’Europe, les gouvernements adoptent des mesures de stabilisation des revenus pour les personnes affectées par la crise liée à la COVID-19. Les salaires minimaux peuvent jouer un rôle dans la combinaison de mesures visant à stabiliser les revenus et contribuent donc à contrecarrer une spirale de récession ou de dépression.

· La base de données «EU PolicyWatch» d’Eurofound montre également que les gouvernements font souvent référence au salaire minimal légal lorsqu’ils fixent des seuils supérieurs ou inférieurs pour le niveau des prestations d’aide au revenu, comme pour le chômage partiel.

· En particulier, les secteurs et les professions où la proportion de travailleurs recevant le salaire minimal est plus importante sont fortement touchés par la pandémie de COVID-19: les travailleurs des secteurs de l’agriculture (15 % de travailleurs au salaire minimal dans le secteur et environ 20 % pour certains emplois agricoles), du commerce de détail (13 %) ou du nettoyage et de l’aide (25 %) font partie de ceux qui contribuent au fonctionnement de la société en période de distanciation sociale et de confinement.

· D’autres secteurs et professions où la proportion de travailleurs recevant le salaire minimal est plus importante, en particulier ceux des secteurs de l’hébergement et de l’hôtellerie (16 %), des arts, du divertissement, des loisirs et du travail dans les ménages (14 %) ou des services à la personne (16 %), figuraient parmi ceux ressentant immédiatement les effets des mesures de santé publique au début de la pandémie de COVID-19.

Read less

Publications & données

Top

Les sections ci-dessous donnent accès à une série de publications, de données et de travaux en cours sur ce sujet. 

  • Publications (153)
  • Données
  • Travaux en cours (1)

Travaux en cours

Research continues in this topic on a variety of themes, which are outlined below with links to forthcoming titles. 

Pilot project on minimum wages

Following a request from the European Parliament and decision from the European Commission, Eurofound will carry out a pilot project on the 'Role of the minimum wage in establishing the Universal Labour Guarantee' in the EU from 2021 to 2023. The purpose of this pilot project is to provide data and research evidence that will feed into the monitoring of the European Commission’s initiative on adequate minimum wages. The main objectives will be examined in three distinct modules:

  • Module 1: Enforcement of minimum wages and compliance – providing a measurement of compliance with minimum wage regulation and discussing the methodological and policy issues related to this measurement
  • Module 2: Database on minimum wage rates applicable to low-paid jobs – building a database on minimum wages in collective agreements
  • Module 3: Minimum tariffs in collective agreements – to verify the presence of minimum tariffs for self-employed in collective agreements