Jeunesse

03 July 2019

Offrir aux jeunes un cadre idéal leur permettant de se développer, d’étudier et de travailler est un objectif essentiel de l’Europe et d’Eurofound, mais celui-ci se voit actuellement confronté à des défis particuliers. Les jeunes sont depuis longtemps au cœur de la politique de l’UE, et cela est particulièrement vrai aujourd’hui. L’actuelle stratégie de l’UE en faveur de la jeunesse (2010-2018) poursuit deux grands objectifs. Le premier consiste à créer davantage de possibilités et à instaurer l’égalité des chances pour tous les jeunes dans l’enseignement et sur le marché du travail. Le second vise à encourager les jeunes à être des citoyens actifs et à participer à la société.

La lutte contre le chômage des jeunes figure parmi les priorités politiques de l’Europe. Le 7 décembre 2016, la Commission européenne a publié une communication intitulée «Investir dans la jeunesse de l’Europe». Celle-ci propose d’intensifier les efforts visant à soutenir les jeunes, par l’adoption d’un ensemble de mesures en faveur de la jeunesse. Parmi ces dernières figure la nécessité d’améliorer les possibilités d’accès à l’emploi, grâce à la mise en œuvre de l’initiative «Garantie pour la jeunesse» et de l’initiative pour l’emploi des jeunes, d’améliorer les chances par le biais de l’éducation et de la formation, ainsi que d’améliorer les possibilités de travaux de solidarité, de mobilité à des fins d’apprentissage et de participation.

Cet ensemble de mesures a pour but d’éclairer l’élaboration de politiques fondées sur des données factuelles. Dans cette optique, la mission d’Eurofound visant à fournir des informations utiles à la formulation de politiques sur les questions sociales et en matière de travail est très importante. Dans le document de programmation 2017-2020 d’Eurofound, les questions relatives à la jeunesse seront traitées dans le cadre de plusieurs thèmes stratégiques, notamment des marchés du travail efficaces et inclusifsqualité de la vie et qualité de la société, et accès aux services publics.

Études d’Eurofound

À ce jour, Eurofound a réalisé un grand nombre d’études dans le domaine de la jeunesse portant sur des questions liées à l’emploi, à la qualité de vie et à la cohésion sociale.

Principales contributions: crise et emplois

Les jeunes ont été très sévèrement frappés par la crise économique. Le chômage dans l’UE a atteint un niveau record de 10,9 % au cours du premier trimestre de 2013, mais le taux de chômage des moins de 25 ans était beaucoup plus élevé (23,5 %). En Grèce et en Espagne, plus de la moitié des jeunes étaient sans emploi et les taux de chômage au Portugal (38,2 %) et en Italie (37,8 %) étaient eux aussi  extrêmement élevés.

Compte tenu de ces niveaux critiques du chômage des jeunes, les grandes questions qui se posent sont: «où sont les emplois?» et «comment aider les jeunes autrement?» Des études récentes réalisées par Eurofound ont contribué dans une large mesure à l’élaboration de la politique en faveur de la jeunesse, en se penchant sur les points suivants:

  • le soutien à la création d’entreprises apporté aux jeunes;
  • l’entrepreneuriat des jeunes en Europe;
  • le suivi des transitions des jeunes en Europe;
  • l’accès des jeunes au travail et les orientations politiques permettant de l’améliorer;
  • le soutien aux jeunes travailleurs pendant la crise: contributions des partenaires sociaux et des autorités publiques;
  • les expériences de l’initiative «Garantie pour la jeunesse» en Finlande et en Suède.

Principales contributions: NEET et exclusion

Aussi important qu’il soit, le chômage des jeunes ne représente qu’une partie du problème. Une difficulté particulière se pose en ce qui concerne les conséquences disproportionnées de la récession sur les jeunes de moins de 30 ans, y compris sur ceux ayant un niveau de formation élevé. Ainsi, environ 12,5 millions des jeunes âgés de 15 à 29 ans ne travaillent pas ou ne suivent pas d’études ni de formation (NEET). Eurofound cherche à comprendre les conséquences économiques et sociales du désengagement des jeunes du marché du travail et de l’éducation. Voir les nombreuses études réalisées par Eurofound sur les NEET.

Au-delà de la crise, certains jeunes rencontrent des difficultés particulières à accéder à l’emploi. Par exemple, pour ceux qui sont atteints d’un handicap ou qui souffrent d’un problème de santé, le risque de rentrer dans la catégorie des NEET est supérieur de 40 %. Une politique d’inclusion active est considérée comme la mesure la plus appropriée pour remédier à ces difficultés. Eurofound a analysé les politiques d’inclusion active des jeunes atteints d’un handicap ou souffrant d’un problème de santé dans 11 États membres de l’UE.

Dimension de la jeunesse dans les enquêtes d’Eurofound

La dimension de la jeunesse est prise en considération dans de nombreux domaines des travaux d’étude d’Eurofound. La troisième enquête européenne sur la qualité de vie (EQLS) 2012 a relevé des différences importantes entre les groupes d’âge en ce qui concerne la qualité de vie, l’inclusion sociale et la qualité de la société. Ces différences peuvent être visualisées en détail grâce au filtre «groupe d’âge» de l’outil de cartographie des données de l’enquête EQLS. Les données de l’enquête EQLS ont également été utilisées pour élaborer une note politique (2014) sur la situation sociale des jeunes en Europe (voir ci-après).

La cinquième enquête européenne sur les conditions de travail (EWCS) 2010 a révélé que certains aspects des conditions de travail des jeunes (moins de 25 ans) diffèrent considérablement de ceux des travailleurs plus âgés. Plus récemment, la sixième enquête européenne sur les conditions de travail (EWCS) 2015 a montré que l’écart de compétences entre les jeunes et les travailleurs plus âgés se rétrécit progressivement. De plus amples informations peuvent être obtenues grâce à l’outil de cartographie des données de l’enquête EWCS.

Gros plan sur: la situation sociale des jeunes en Europe

1er avril 2014 – Cette note stratégique se base sur les conclusions de l’enquête européenne sur la qualité de vie (EQLS) d’Eurofound ainsi que d’autres projets de recherche afin de formuler diverses orientations politiques. Elle est axée sur la qualité de vie des jeunes en Europe, plus particulièrement sur des aspects tels que les conditions de logement, l’exclusion sociale, les relations et les sources de soutien ainsi que la participation à la vie sociale et aux activités socio-culturelles.
Foundation Findings – La situation sociale des jeunes en Europe

Ongoing work

  • Report on long-term unemployed youth (2017)
  • Policy brief on underemployment, long-term unemployment and in-work poverty
  • Public services: Report on access of young people to information and support services
  • Quality of life and quality of society: Policy brief on intergenerational differences
  • Convergence: Interim results on the socioeconomic environment and convergence in employment in Europe 

Ongoing work

Highlights (8)

Tout (136)

Publications (58)

Articles (32)

News (28)

Events (18)